• Arrosage Isle
  • Canal Pernes 22 Mars2011
  • Régulation et basson Oasis - Aubignan
  • Aqueduc de Galas - Fontaines de Vaucluse
  • Borne Irrigation
  • Station Monteux

PROJET DE FUSION - Consultation des statuts

Vous pouvez consulter le projet de statuts de la nouvelle ASA issue de la fusion entre l'ASA du canal de Carpentars et l'ASA du canal de Grange-Neuve.
Cette procédure est soumise à une consultation écrite jusqu'au 05 septembre 2022.
 

Baisse de pression - débits - coupure

L'ASA n'est à ce jour pas concernée par les arrêtés préfectoraux émis dans le cadre de l'alerte sècheresse en cours. Toutefois, au vu de cette situation exceptionnelle, une utilisation raisonnée de la ressource en eau est indispensable et engage la responsabilité de chacun.

La situation évoluant chaque jour sur les volumes disponibles, les informations seront actualisées quotidiennement et renseignées ci-dessous.


BAISSE DE DEBIT ET DE PRESSION :

aucun secteur concerné pour l'instant

Ouvrages et urbanisation

Le territoire de notre région est, depuis plusieurs années, en constante évolution, notamment avec l’urbanisation qui ne cesse de progresser. Cette mutation de l’occupation du sol n’est pas sans conséquence sur le fonctionnement et la gestion du canal de Carpentras.

C'est pourquoi, en tant qu'établissement public et gestionnaire de réseaux, l'ASA du Canal de Carpentras a demandé à être consultée sur l'élaboration des PLU (Plan Local d'Urbanisme) et sur les demandes d'urbanisme (permis de construire, permis d'aménager, déclarations préalables) des communes qu'elle dessert.

Les objectifs de ces consultations sont de :

  • préserver ses ouvrages : informer sur le présence et l'emplacement des canalisations sur le sterrains concernés, éviter des constructions sur les canalsiations et/ou l'enclavement de portion de canalisations dans un terrain, ...
  • faire respecter les servitudes (types A2 et A3) liées au linéaire de son réseau : informer sur les règles de recul de construction par rapport aux canalisations pour que les agents puissent y accéder en cas de maintenance
  • maintenir l'accès à l'eau des parcelles divisées

Les communes travaillent en étroite collaboration avec l'ASA dans cette démarche. Ce travail est essentiel pour pérénniser l'alimentation en eau des adhérents.

Le réseau sous pression

 

Le réseau sous pression est constitué :

  • de 35 stations de pompage alimentées par l'eau circulant dans le réseau gravitaire ;
  • du réseau de canalisation enterrées long de plus de 1 000 km ;
  • de 24 bassins de stockage.

Sur ce réseau de canalisations, on distingue :

  • La desserte basse pression, où la pression provient de la différence d'altitude entre la borne d'arrosage et le point de prélèvement du réseau dans les canaux secondaires ou le canal principal.
  • La desserte pression : la pression provient des stations de pompage qui injecte, grâce a ses pompes, l'eau sous pression dans le réseau de canalisations.

 

L’entretien courant du réseau de canalisations pression et des stations de pompage est réalisé par le personnel du canal. Les grosses réparations (casses, fuites, changement de pompes...) sont réalisées par des entreprises spécialisées.

 

Réseau de canalisation  Mise en eau et vidange des réseaux
 Entretien des réducteurs de pression
 Gestion des maillages de réseau
 Relevé des compteurs
 Réparation des bornes
 Réparation des fuites
 Station de pompage  Mise en marche et arrêt des pompes
 Entretien courant des pompes et des systèmes de commande
Maintenance des installations électriques
Entretien des bâtiments et des abords
Bassin de stockage Curage des bassins
Entretien des abords

 

 

Le réseau gravitaire

 

Caractéristiques du réseau gravitaire

Le réseau gravitaire rassemble l'ensemble des canaux à ciel ouverts, ouvrages crées dès 1853. Ce réseau est constitué d'un réseau principal et d'un réseau secondaire.

Le réseau princial, aussi appelé canal principal, a été creusé en remblai-déblai avec l'utilisation de matériaux naturels. L'eau circule dans ce réseau grâce à la pente du terrain qui est en moyenne de 25 cm pour 1 km sur l'ensemble du linéaire du réseau. Cette faible pente conjuguée à un gabarit particulièrement étudié, donne une vitesse des eaux relativement constante d'environ 0,7m/s. La régularité de la pente lui permet d’éviter un dépôt de limon trop important généralement provoqué par les ruptures de pente.
Le volume véhiculé ainsi que la section du Canal diminuent progressivement de l’amont à l’aval, lui conférant souvent le nom de "rivière inversée".  Le  gabarit du canal rétrécit au fil de son cheminiement, passant de 10 mètres à l'amont à 1 mètre de large à l'aval. En effet, le besoin en eau diminiue de l'amont vers l'aval du réseau, justifant cette architecture en rivière inversée qui permet de réduire la capacité de transport d'eau.

Le canal principal compte 5 types d'ouvrages : les ponts, les aqueducs, les siphons, les passages souterrains et les exutoires dans le milieu naturel.

 Types d'ouvrages Nombre d'ouvrage
 Ponts  150
 Aqueducs  10
 Siphons  6
 Passages souterrains  4
 Exutoire dans le milieu naturel (cours d'eau)  10

 

Le réseau secondaire du Canal de Carpentras est constitué par :

  • les 5 canaux secondaires qui sont alimentés par l’eau du canal principal ;
  • les filioles alimentées par les canaux secondaires et dont la fonction est d’amener l’eau aux parcelles irrigables. De nombreuses filioles débouchent sur un exutoire dont la fonction est d’évacuer l’eau non consommée ;
  • l’ensemble des martellières (vannes manuelles) et autres ouvrages ponctuels (busages, ..) associés aux filioles.

 

Entretien du réseau gravitaire

Après la période estivale de forte irrigation, le Canal principal ainsi que le réseau secondaire et les filioles sont vidés. Le canal rentre dans une période dite de chômage qui s’étend généralement de début décembre à mi-février. Une fois l’ensemble du réseau gravitaire en eau à partir de mars, les gardes pratiquent une surveillance continue du réseau afin d’éviter l’accumulation de déchets qui freinent le libre écoulement des eaux. En juillet et août, le travail est entièrement axé sur la surveillance des arrosages, sur le bon écoulement et sur la répartition de l'eau.

 

Pendant la période de chômage Cuvelage du canal principal, des canaux secondaires et des filioles
 Nettoyage du réseau et des siphons
 Entretien des martelières, des vannes et des prises d'eau
 Petits travaux de confortement de berges
 Gros travaux de sécurisation ou étanchement
Pendant la saison d'irrigation
  
 Traitement de la végétation aquatique et terrestre
 Enlèvement du canal des corps flottants
 Entretien des vannes, surveillance des ouvrages d'art

La plus grande ASA d'irrigation de France

L'ASA du Canal de Carpentras compte près de 15 000 adhérents et dessert en eau brute un territoire de plus de 12 000 hectares qui s'étend sur 39 communes du département de Vaucluse. Le chevelu des canaux à ciel ouvert qui constitue le réseau gravitaire parcourt plus de 400 km. Depuis les débuts de la mise sous pression du réseau dans les années 70, ce sont plus de 1 000 km de canalisations enterrées qui ont été posées.

Le partage de l'eau depuis plus de 160 ans

La construction du Canal de Carpentras commence en 1853 afin d'irriguer les terres arides du Vaucluse. Un droit de prélevement d'eau en Durance de 6000 litres/seconde toute l'année lui est attribué. Suite à l’aménagement de la Durance en 1955, le droit de prélevement est modulé en fonction des saisons. Aujourd'hui le Canal de Carpentras peut prélever annuellement 157 millions de m3.

Actualités