Factures 2018 : Relance du trésor public

Les adhérents qui ont reçu une relance du trésor public alors que leur facture faisait l'objet d'une modification : Merci de ne pas tenir compte de ce rappel 

Hydrocurage du siphon de l'Ouveze

Un hydrocurage nécessitant l’intervention de 2 entreprises a été programmé sur notre ouvrage d’art en siphon permettant au canal de franchir la rivière de l’Ouvèze.

Ce siphon se situant sur la partie aval du canal principal entre les communes de Sarrians et de Jonquières, est le plus long des siphons avec une profondeur de 7m sur une longueur totale de près de 100m. Au fil des saisons d’irrigation, la partie souterraine du siphon accumule des déchets, essentiellement végétaux et organiques, qui obstruent inexorablement le passage de l’eau. Le nettoyage de ce siphon nécessite une technique spécifique adaptée aux contraintes de profondeur et de linéaire : l’hydrocurage.


L’hydrocurage consiste à ramener les déchets d’un bout à l’autre du siphon en utilisant un jet d’eau à très haute pression sur 360°. Des têtes de curage sont introduites au sein du siphon propulsant l’eau avec 250 bars de pression. Commandé à distance, ce dispositif est actionné, transperçant les embâcles jusqu’à l’entrée du siphon et les ramenant progressivement vers sa sortie, y permettant l’accumulation de tous les déchets confinés à l’intérieur.


Le siphon a dû être vidé de son eau au préalable (une demi-journée de pompage) et en continu pendant l’hydrocurage afin d’éviter l’accumulation d’eau expulsée par la buse, gênant le travail, et permettre un contrôle visuel de la voûte sur tout son linéaire. L’extraction des déchets a été réalisée au moyen d’une pelle mécanique déployant un bras suffisamment long pour aller les récupérer au fond du siphon.


C’est le savoir-faire commun des entreprises « Assainissement des Baronnies » et « Profoss Environnement » spécialisées dans ce domaine et travaillant ensemble sur le site qui aura permis de curer et d’évacuer près de 20 m3 de déchets organiques solides. Le siphon est prêt à être remis en service pour la saison d’irrigation 2018.