La modernisation du réseau gravitaire à Monteux

Ce projet du Contrat de Canal est cofinancé par nos partenaires historiques : l’Agence de l’Eau, le Conseil général de Vaucluse, le Conseil régional PACA ainsi que par l’Union Européenne (FEADER).

 

 

L’ASA du Canal de Carpentras s’est lancée en septembre 2015 dans un projet de  modernisation de son réseau d’irrigation au Sud du centre-ville de Monteux.

Le réseau d’irrigation « gravitaire » c’est-à-dire à ciel ouvert, existant sur cette zone de 580 hectares, va être remplacé par un réseau de canalisations enterrées desservant de l’eau sous pression. Les adhérents auront l’eau du canal via une borne d’arrosage avec une pression minimale d’environ 3 bars.

Ce projet répond à différents objectifs dont les principaux sont :
Optimiser et améliorer le mode de desserte en proposant un outil performant et moderne adapté aux modes de production et aux attentes des adhérents ;
Optimiser la gestion des ressources en eau du secteur : un protocole pour une meilleure gestion de l’eau sur le secteur a été mis en place et signé par les acteurs du territoire concernés. Il a pour objet de mettre en œuvre une série d’actions en vue de réduire les prélèvements directs dans la nappe du miocène.
Pallier aux difficultés de préservation et d’accès au réseau sur ce secteur : la modernisation va permettre à l’ASA de desservir les adhérents qui le souhaitent et de mieux maîtriser l’emprise foncière de ces ouvrages
Réaliser des économies d’eau : les estimations réalisées évaluent les économies d’eau potentielles à 2 400 000m3 par an.

Compte tenu de l’importance du projet, sa mise en œuvre a été découpée en sept tranches de travaux. Chaque année en période hivernale, une nouvelle tranche de travaux sera réalisée afin de desservir en eau sous pression un secteur et ceci jusqu’à une desserte complète de l’ensemble de la zone du projet.

Dans sa globalité, les travaux de modernisation comportent :
– la construction d’une station de pompage ;
– la construction d’un bassin de stockage ;
– la pose de plus de 32 km de canalisations de diamètres différents ;
– la pose de 500 bornes d’arrosage.

Magazine 2019

vignette magazine 1 300